Son histoire

Aucun produit dans cette catégorie.
Son histoire

UNE HISTOIRE DE FAMILLE

UNE HISTOIRE DE FAMILLE

On pourrait croire que la généalogie de la créatrice rochefortaise Erika Bienabe est faite sur mesure, en réalité elle met un peu de chaque génération dans ce qui va devenir la Transbordeur Line. 

On y trouve un arrière grand père architecte naval aux chantiers de St Nazaire berceau de nombreux paquebots dont l'ILE DE FRANCE et le NORMANDIE, un grand père aviateur (que vous retrouvez sur chacune des affiches), une grand mère aux Beaux Arts, un papa officier de Marine notamment sur le FRANCE, additionné à son enfance nantaise (où se trouvait autrefois un Pont Transbordeur).

A 25 ans elle s’installe à Rochefort et y puise son inspiration dans les richesses du patrimoine maritime. Depuis longtemps Erika voulait rendre hommage au dernier pont Transbordeur de France, sans trouver l'idée lumineuse ... C'est son mari qui, un jour revint avec des malles cabines du début du XXème siècle symboles d'un art de voyager, et qui trouva l'idée du nom, clin d'oeil à la French Line sur laquelle le papa d'Erika naviguait.

Inutile de vous préciser que tous les ingrédients étaient réunis pour donner naissance à la TRANSBORDEUR LINE ...


LA LIGNE TRANSBORDEUR LINE ®

En 2015, la Transbordeur Line voit le jour, la marque est déposée et depuis, les univers autour de l’art de la table, des bagages, du bien être, de la papeterie s’étoffent...

Pour imaginer ses collections, Erika s’inspire des grandes croisières Transatlantiques où le voyage avait autant d’importance que la destination. Quant à l'époque, Erika ancre volontairement l'univers de la TRANSBORDEUR LINE dans les années 30 pour plusieurs raisons : c'était l'âge d'or des Transatlantiques, le Pont de Martrou transbordait à plein régime, la boutique de son mari regorgeait de mobilier et objets Art Déco et cette période n'est-elle pas la plus élégante, tout y était beau, novateur...

Ses produits arborent fièrement 3 fondamentaux, être utiles, pratiques et élégants. Pour cela elle fat appel à son sens pratique suédois, à son goût pour les jolies matières sobres et chics et s’entoure des savoirs faires locaux pour réaliser certains de ses produits notamment ses lignes en lin et celle en bois créées sur ses modèles exclusifs. Elle essaye au maximum de travailler localement.

Pour les affiches, elle en dessine une par an, toujours dans un esprit années 30 déclinées en plusieurs formats et toujours en 2 gammes de couleurs : soit en bleu, soit en gris et brique.


Elles sont toutes millésimées et font parfois référence à l'histoire locale comme celles de 2019 et 2020.

Plus